INFRASTRUCTURE FRANCE

IHEDATE, Maison des ponts
15 rue de la fontaine au roi - Adresse postale : Infrastructure France, 25 rue Victor Hugo, Issy Les Moulineaux 92130
75127
PARIS CEDEX 11  (France)
www.infrastructurefrance.fr

mR Thierry Lidolff, fondateur et Responsable de la Mission de Préfiguration


INFRASTRUCTURE FRANCE - le Think Tank de la Mobilité et de la Prospérité
 
« Investir pour Propulser la France vers l’avenir »

Les éléments qui  fondent la création du Think Tank dédié  aux investissements  relatifs aux infrastructures, réseaux et services associés, facteurs de compétitivité et de croissance sont décrits dans notre « Projet », en voici une synthèse.
 
Les infrastructures, moteur de la prospérité
 
Les infrastructures et réseaux, ainsi que les équipements et services associés, constituent un facteur majeur du développement économique des entreprises et des territoires. Ils contribuent par ailleurs fortement au rayonnement de la France. Ils permettent les mobilités et sont reconnus comme  générateurs de  richesse, d’emploi et des services aux populations : il s’agit de ce que nous nommons l’INFRASTRUCTURE FRANCE.
 
Débattre et convaincre
 
Nous sommes dans un contexte où la nécessité  de développer  les infrastructures, comme les services aux entreprises et   aux   particuliers qu’ils génèrent ou favorisent, n’a jamais été aussi considérable. Les besoins concernent principalement le transport, l’énergie, les bâtiments, les réseaux, les aménagements et équipements. Il est  proposé ici de répondre à des questions récurrentes dans le débat public concernant les infrastructures et les conditions des mobilités. Il s’agit de battre en brèche  les idées reçues, les dogmes ou les croyances, en  se fondant sur les faits et leur analyse.
 
Le développement des mobilités
 
Notre société contemporaine est très attachée aux mobilités permises par les infrastructures qui doivent être de plus en plus performantes. Les réseaux de transports permettent la mobilité physique des personnes, en même temps que la mobilité virtuelle  de celles-ci est favorisée par les réseaux de communications. Les autres réseaux également, comme ceux  relatifs aux énergies ou aux ressources,  sont facteurs de  compétitivité  économique. Ils apportent  une qualité de service accrue aux populations et entreprises. Et il en est de même pour la plupart des investissements publics.
  La sécurité et la continuité des services
 
Les réseaux et équipements sont par ailleurs garants de la sécurité et de la continuité de l’activité humaine et économique. On évoquera ici les risques d’accidents naturels, ceux liés au manque de maintenance préventive et corrective des ouvrages, le risque de  rupture de l’approvisionnement en eau, en énergie, le risque de rupture   des communications, ou encore les risques sanitaires.
 
Réconcilier la France avec son infrastructure
 
Notre point de vue s’articule autour de la nécessité de réconcilier la France avec son Infrastructure. Cette réflexion, comme  notre action, ne s’inscrivent pas  dans des échanges  partisans, ou des clivages politiques. Ils prennent  toutefois toute leur place dans la réflexion et les débats de la vie et de l’action publique. Nous contribuerons directement et délibérément à la nécessaire rénovation de l’action publique, et notamment des relations entre sphère privée et publique.
  
L’enjeu pour la France est de ne pas se priver de l’atout que constituent les équipements et services de mobilité  et de prendre conscience de leur richesse, dans tous les sens du terme. Notre histoire récente a montré le rôle essentiel joué par les infrastructures dans notre prospérité. En définitive, c’est la France qui dépend de son Infrastructure, et non pas l’inverse.
 
Stopper la dégradation
  
Il faut empêcher que  la situation de la France ne continue de se dégrader. Nous devons nous adapter aux nouveaux défis. L’INFRASTRUCTURE FRANCE ne doit pas se vider de sa dynamique et perdre  son effet  de levier, car elle constitue la condition majeure et indispensable pour la croissance et le mieux-être. Notre pays doit se rendre à nouveau passionné  et mobilisé pour son infrastructure. La France doit  renforcer par-là même les facteurs  de gain en prospérité, attractivité, compétitivité.










     

© Worldinz 2015