CONSEIL DE L'ARCTIQUE

Fram Centre
Postboks 6606 Langnes
9296
TROMSO  ()
www.arctic-council.org
Mme Roberta Burns, Chair

Image of Roberta Burns



Le Conseil de l’Arctique est une tribune intergouvernementale créée en 1996 – à l’instigation du Canada et des pays d’Europe du Nord – pour traiter des préoccupations et des problèmes particuliers des pays arctiques : le Canada, le Danemark (y compris le Groenland et les îles Féroé), les États-Unis, la Fédération de Russie, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède.  Le Conseil a ceci d’unique qu’il s’est doté d’un mécanisme de coopération entre les gouvernements nationaux et les populations autochtones.  Les collectivités autochtones de l’Arctique sont représentées par six organisations internationales qui ont le statut de participants permanents.  Certains pays non arctiques, des organisations internationales et des ONG ont le statut d’observateur.  Le Conseil de l’Arctique est particulièrement actif dans les domaines du contrôle et de la protection de l’environnement et du développement durable.

La Conférence des parlementaires de la région arctique est l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Arctique.  Elle est composée de délégations nommées par les parlements nationaux des États arctiques et le Parlement européen et comprend des participants permanents qui représentent les peuples autochtones et des observateurs.  La Conférence se réunit tous les deux ans.  La Septième Conférence a eu lieu à Kiruna, en Suède, en août 2006.  La Huitième Conférence aura lieu à Fairbanks, en Alaska, en août 2008.  Entre les conférences, le Comité permanent des parlementaires de la région arctique se réunit plusieurs fois par an en vue de coordonner la coopération parlementaire de l’Arctique. 

a.  Le Canada et le Conseil de l’Arctique

Le Conseil de l’Arctique a été établi par la Déclaration d’Ottawa en 1996.  Le Canada en a été le premier président et il participe activement aux travaux du Conseil.  Le gouvernement du Canada élabore sa politique circumpolaire en étroite collaboration avec l’UE (voir par exemple la Déclaration conjointe sur la coopération nordique de 1999) et en suivant le Volet nordique de la politique étrangère du Canada (2000).  Une délégation de l’Association parlementaire Canada-Europe se rend à la réunion biennale de la Conférence des parlementaires de la région arctique, et des représentants assistent aux rencontres du Comité permanent des parlementaires de la région arctique. 

Conseil de l’Arctique : Siège et liens

Siège :     Le Conseil de l’Arctique n’a pas de secrétariat permanent.  Le pays qui assume la présidence, qui change tous les deux ans, assure le soutien du secrétariat.


The Aleut International Association (AIA) is an Alaska Native not-for-profit corporation, 501(c)(3), registered in the State of Alaska, United States of America, in 1998.

AIA was formed by the Aleutian/Pribilof Islands Association, U.S., one of the thirteen regional not-for-profit Alaska Native corporations created as a result of Alaska Native Settlement Claims Act in 1971, and the Association of the Indigenous Peoples of the North of the Aleut District of the Kamchatka Region of the Russian Federation (AIPNADKR). AIA is governed by a Board of Directors comprised of four Alaskan and four Russian Aleuts under the leadership of a president. The current president is Arlene Gundersen.

The organization was formed to address environmental and cultural concerns of the extended Aleut family whose wellbeing has been connected to the rich resources of the Bering Sea for millennia. Russian and American Aleuts are separated by distances, borders and the International Date Line but united by the great Bering Sea and the North Pacific. Today, not only does the Aleut community share the resources of the region but the environmental problems as well. The need to understand global processes, such as trans-boundary contaminants transport, the impacts of climate change, and the effects of commercial fisheries on the ecosystem of the Bering Sea to name a few, was an impetus in joining in the work of international fora where AIA is actively pursuing collaboration with governments, scientists, and other organizations in developing programs and policies that could improve the wellbeing of the Aleut people and their environment. AIA was admitted as a permanent participant of the Arctic Council in 1998 and was granted Special Consultive Status by the Economic and Social Council of the United Nations in 2004. In addition, AIA is an accredited Non Governmental Organization (NGO) with the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) and the Global Environment Facility (GEF).











       

© Worldinz 2015