ATS - STA - SECRETARIAT DU TRAITE SUR L'ATLANTIQUE

Tratado Antártico Maipú 757 Piso 4
C1006ACI
BUENOS AIRES  (Argentine)
www.ats.aq
Dr Manfred Reinke, Executive Secretary


Le Traité sur l’Antarctique a été signé à Washington le 1 er décembre 1959 par les douze pays dont des scientifiques s’étaient livrés à des activités dans et autour de l’Antarctique pendant l’Année géophysique internationale (AGI) 1957-1958. Il est entré en vigueur en 1961. Depuis, un nombre élévé d’autres nations y ont adhéré pour porter à 53 aujourd’hui le nombre total des Parties. Au nombre des dispositions importantes du Traité figurent les suivantes: Seules les activités pacifiques sont autorisées dans l'Antarctique. (Article premier). La liberté de la recherche scientifique dans l'Antarctique et la coopération à cette fin … se poursuivront (Article II). Les observations et les résultats scientifiques de l’Antarctique seront échangés et rendus librement disponibles (Article III). Parmi les signataires du Traité se trouvaient sept pays ( Argentine, Australie, Chili, France, Norvège, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni) ayant des revendications territoriales qui se chevauchent parfois. D’autres pays ne reconnaissent aucune revendication. Les États-Unis d’Amérique et la Russie maintiennent une “base de revendication”. Toutes les positions sont explicitement protégées dans l’article IV qui préserve le statut quo: Aucun acte ou activité intervenant pendant la durée du présent Traité ne constituera une base permettant de faire valoir, de soutenir ou de contester une revendication de souveraineté territoriale dans l'Antarctique, ni ne créera des droits de souveraineté dans cette région . Aucune revendication nouvelle, ni aucune extension d'une revendication de souveraineté territoriale précédemment affirmée, ne devra être présentée pendant la durée du présent Traité (Article IV).
The Antarctic Treaty was signed in Washington on 1 December 1959 by the twelve countries whose scientists had been active in and around Antarctica during the International Geophysical Year (IGY) of 1957-58. It entered into force in 1961 and has since been acceded to by many other nations. The total number of Parties to the Treaty is now 53. Some important provisions of the Treaty: Antarctica shall be used for peaceful purposes only (Art. I) Freedom of scientific investigation in Antarctica and cooperation toward that end … shall continue (Art. II). Scientific observations and results from Antarctica shall be exchanged and made freely available (Art. III). Among the signatories of the Treaty were seven countries - Argentina, Australia, Chile, France, New Zealand, Norway and the United Kingdom - with territorial claims , sometimes overlapping. Other countries do not recognize any claims. The US and Russia maintain a “basis of claim”. All positions are explicitly protected in Article IV, which preserves the status quo: No acts or activities taking place while the present Treaty is in force shall constitute a basis for asserting , supporting or denying a claim to territorial sovereignty in Antarctica or create any rights of sovereignty in Antarctica. No new claim, or enlargement of an existing claim to territorial sovereignty in Antarctica shall be asserted while the present Treaty is in force.









       

© Worldinz 2015