CENTRE SUD - CS

Chemin du Champ d'Anier 17
CP 228
1211
GENEVE 8  (Suisse)
www.southcentre.int
M. Martin Khor, Directeur exécutif
The Executive Director of the South Centre is Mr. Martin Khor of Malaysia. He joined the South Centre as its Executive Director on 1 March 2009. Prior to this, he was the Director of the Third World Network (TWN), a leading developing-country civil society organization involved in research and publications in trade, environment and development issues. He was also the Editor of the South-North Development Monitor (SUNS).  He is a member of the United Nations Committee on Development Policy. Previously, he served as a member of the Board of the South Centre (1996-2002), the  Helsinki Process on Globalisation and Democracy, the International Task Force on Climate Change (2003-2005), the Commonwealth Expert Group on Democracy and Development (2002-2003), the United Nations Secretary-General’s Task Force on Environment and Human Settlements in the United Nations System (1998), and the intergovernmental Working Group of Experts on the Right to Development under the UN Commission on Human Rights (as Vice-Chairman in 1996 and as a member in 1997). He was educated in Economics in Cambridge University (U.K.) and the Universiti Sains Malaysia. He has authored many books and papers on trade, sustainable development, intellectual property rights, and development.  Formerly, he had also worked as Research Director of the Consumers’ Association of Penang and as a lecturer in the Universiti Sains Malaysia.
The Executive Director of the South Centre is Mr. Martin Khor of Malaysia. He joined the South Centre as its Executive Director on 1 March 2009. Prior to this, he was the Director of the Third World Network (TWN), a leading developing-country civil society organization involved in research and publications in trade, environment and development issues. He was also the Editor of the South-North Development Monitor (SUNS).  He is a member of the United Nations Committee on Development Policy. Previously, he served as a member of the Board of the South Centre (1996-2002), the  Helsinki Process on Globalisation and Democracy, the International Task Force on Climate Change (2003-2005), the Commonwealth Expert Group on Democracy and Development (2002-2003), the United Nations Secretary-General’s Task Force on Environment and Human Settlements in the United Nations System (1998), and the intergovernmental Working Group of Experts on the Right to Development under the UN Commission on Human Rights (as Vice-Chairman in 1996 and as a member in 1997). He was educated in Economics in Cambridge University (U.K.) and the Universiti Sains Malaysia. He has authored many books and papers on trade, sustainable development, intellectual property rights, and development.  Formerly, he had also worked as Research Director of the Consumers’ Association of Penang and as a lecturer in the Universiti Sains Malaysia.
Le Centre Sud est l’organisation intergouvernementale de pays en développement qui aide les pays en développement à  unir leurs forces et leurs compétences pour défendre leurs intérêts communs sur la scène internationale. Le Centre Sud a été fondé par le Sud pour le Sud, en 1995. La Commission Sud, qui l’a précédé, constatait que la coopération Sud-Sud avait besoin de se renforcer dans le domaine des affaires internationales. Dans son rapport Défis au Sud, la Commission Sud soulignait à quel point il était important que les pays du Sud travaillent ensemble sur le plan mondial. C’est pourquoi la Commission Sud a recommandé la création d’une organisation du Sud qui serait investie de cette mission. C’est ainsi qu’est né le Centre Sud, un centre d’action et de réflexion intergouvernemental, indépendant et formé de pays en développement. Son rôle consiste à analyser les problèmes que rencontrent les pays en développement pour se développer, à encourager ces pays à faire valoir et partager leurs expériences communes et à leur apporter un soutien intellectuel et stratégique afin qu’ils puissent agir collectivement et individuellement, en particulier à l’échelle internationale. En quoi consiste le travail du Centre Sud ? Le Centre Sud fait des recherches et des analyses axées sur des politiques internationales qui sont fondamentales pour la protection et la valorisation des intérêts des pays en développement dans différents domaines et en particulier pour leur développement. Le Centre Sud aide les pays du Sud à développer des opinions communes et à travailler en collaboration sur des sujets internationaux majeurs ayant trait au développement. Dans la limite de ses moyens et de ses attributions, le Centre Sud répond également aux demandes de conseil stratégique et de soutien technique, ou autre, émanant d’organismes du Sud, comme le Groupe des 77 (G77) et de la Chine et le Mouvement des pays non alignés. Le Centre Sud a le statut d’observateur auprès de plusieurs organisations internationales. Quels idéaux le Centre Sud promeut-il ? Le Centre Sud poursuit plusieurs objectifs qui sont décrits dans l’Accord portant création du Centre Sud. De façon générale, il s’appuie sur deux principes pour remplir sa mission : l’unité du Sud dans la diversité et le progrès du Sud par la coopération. Unité du Sud dans la diversité Le Centre Sud cherche à faire valoir les intérêts que partagent les pays du Sud, tout en reconnaissant et en reflétant leur diversité. Pour cela, le Centre Sud œuvre pour la compréhension mutuelle entre les pays et entre les peuples du Sud. Il encourage aussi les pays en développement à coordonner leur participation aux institutions internationales saisies des questions Sud-Sud et Nord-Sud liées au développement.  Progrès du Sud par la coopération Le Centre Sud cherche à mettre les talents et les capacités du Sud au service du progrès et du développement. Les échanges d’expériences entre pays en développement et la coopération Sud-Sud mais aussi Nord-Sud devraient se fonder sur les principes de l’équité et de la justice pour tous. Les échanges d’expériences et la coopération devraient également contribuer à la démocratisation et au renforcement de l’Organisation des Nations Unies et des institutions qui lui sont rattachées. Quels sont les domaines de travail du Centre Sud ? Le Centre Sud travaille dans de nombreux domaines qui présentent un intérêt pour les pays du Sud et la communauté mondiale en général, comme les politiques de développement, le développement durable, les changements climatiques, la gouvernance mondiale, le développement économique et social, la coopération Sud-Sud, les conditions de l’économie mondiale, la propriété intellectuelle, le transfert de technologie, l’accès aux connaissances, la santé, les échanges commerciaux régionaux et multilatéraux et la sécurité alimentaire.  
The South Centre undertakes  research and analysis oriented on various international policy areas that are relevant to the protection and promotion of the development interests of developing countries. The South Centre helps the countries of the South to develop common points of view and to work together on major international development-related policy issues. Within the limits of its capacity and mandate, the South Centre also responds to requests for policy advice and for technical and other support from collective entities of the South such as the Group of 77 (G-77) and China and the Non-Aligned Movement (NAM). The South Centre has an Observer Status in several international organizations.









       

© Worldinz 2015