ORGANISATION METEOROLOGIQUE MONDIALE - OMM

7 bis Avenue de la Paix
Case postale 2300 Nations
1211
GENEVE  (Suisse)
www.wmo.int
Mr Petteri TAALAS, Secrétaire Général


L’Organisation météorologique mondiale (OMM) est l’institution spécialisée des Nations Unies qui fait autorité pour tout ce qui concerne l’état et le comportement de l’atmosphère terrestre, son interaction avec les océans, le climat qui en est issu et la répartition des ressources en eau qui en résulte. L’OMM compte 191 États et territoires Membres (au 01 janvier 2013). Elle a succédé à l’Organisation météorologique internationale (OMI), qui a été fondée en 1873. Créée en 1950, l’OMM est devenue en 1951 une institution des Nations Unies spécialisée dans la météorologie (le temps et le climat), l’hydrologie opérationnelle et les sciences géophysiques connexes. Comme le temps, le climat et le cycle de l’eau ignorent les frontières nationales, une coopération internationale efficace à l’échelle du globe est indispensable pour assurer le développement de la météorologie et de l’hydrologie opérationnelle et tirer avantage de leurs applications. L’OMM fournit le cadre d’une telle coopération internationale. Télécharger la brochure (PDF)   Depuis sa création, l’OMM a joué un rôle essentiel et unique en son genre dans l’amélioration de la sécurité et des conditions de vie de l’humanité. Sous la direction de l’OMM et dans le cadre de ses programmes, les Services météorologiques et hydrologiques nationaux contribuent activement à la protection des personnes et des biens contre les catastrophes naturelles, à la protection de l'environnement et au renforcement du bien-être économique et social de tous les secteurs de la société, dans des domaines tels que la sécurité alimentaire, la mise en valeur des ressources en eau et les transports. L’OMM favorise la coopération pour la mise en place de réseaux permettant d’effectuer des observations météorologiques, climatologiques, hydrologiques et géophysiques et pour l’échange, le traitement et la normalisation des données connexes de même que le transfert de technologies et les activités de formation et de recherche. Elle favorise aussi la collaboration entre les Services météorologiques et hydrologiques nationaux et contribue à l’application de la météorologie aux services météorologiques destinés au public, à l’agriculture, à l’aviation, aux transports maritimes, à la protection de l’environnement, aux questions relatives à l’eau et à l’atténuation des effets des catastrophes naturelles. L’OMM facilite l’échange gratuit et sans restriction, en temps réel ou quasi réel, de données, d’informations, de produits et de services propres à renforcer la sécurité des populations, le bien-être économique et la protection de l’environnement. Elle contribue à la formulation, à l’échelle nationale et internationale, de politiques adaptées dans ce domaine. Dans le cas particulier des dangers liés au temps, au climat ou à l’eau, qui sont à l’origine de près de 90% des catastrophes naturelles, les programmes de l’OMM fournissent les informations indispensables pour la diffusion d’alertes précoces qui permettent de sauver des vies et d’atténuer les dommages causés aux biens et à l’environnement. L’OMM contribue aussi à limiter les incidences des catastrophes d’origine humaine, telles que celles qui résultent d’accidents chimiques ou nucléaires, d’incendies de forêt ou d’éruptions volcaniques. De nombreuses études ont montré qu’en plus de leurs incalculables avantages sur le plan de la sécurité et de la qualité de la vie, les services météorologiques et hydrologiques se traduisent, au plan économique, par des gains équivalant jusqu’à dix fois la somme investie, voire davantage. Par l’intermédiaire de ses programmes, l’OMM joue un rôle de premier plan dans les actions internationales visant à assurer la surveillance et la protection de l’environnement. En collaboration avec d’autres organismes des Nations Unies et les Services météorologiques et hydrologiques nationaux, elle appuie la mise en œuvre d’un certain nombre de conventions sur l’environnement et contribue activement à fournir conseils et évaluations aux gouvernements sur les questions qui s’y rapportent. Ces activités concourent au développement durable et à la prospérité des nations.
The World Meteorological Organization (WMO) is a specialized agency of the United Nations. It is the UN system's authoritative voice on the state and behaviour of the Earth's atmosphere, its interaction with the oceans, the climate it produces and the resulting distribution of water resources. WMO has a membership of 191 Member States and Territories (on 1 January 2013). It originated from the International Meteorological Organization (IMO), which was founded in 1873. Established in 1950, WMO became the specialized agency of the United Nations in 1951 for meteorology (weather and climate), operational hydrology and related geophysical sciences. As weather, climate and the water cycle know no national boundaries, international cooperation at a global scale is essential for the development of meteorology and operational hydrology as well as to reap the benefits from their application. WMO provides the framework for such international cooperation. Since its establishment, WMO has played a unique and powerful role in contributing to the safety and welfare of humanity. Under WMO leadership and within the framework of WMO programmes, National Meteorological and Hydrological Services contribute substantially to the protection of life and property against natural disasters, to safeguarding the environment and to enhancing the economic and social well-being of all sectors of society in areas such as food security, water resources and transport. WMO promotes cooperation in the establishment of networks for making meteorological, climatological, hydrological and geophysical observations, as well as the exchange, processing and standardization of related data, and assists technology transfer, training and research. It also fosters collaboration between the National Meteorological and Hydrological Services of its Members and furthers the application of meteorology to public weather services, agriculture, aviation, shipping, the environment, water issues and the mitigation of the impacts of natural disasters.   Download the brochure (PDF)   WMO facilitates the free and unrestricted exchange of data and information, products and services in real- or near-real time on matters relating to safety and security of society, economic welfare and the protection of the environment. It contributes to policy formulation in these areas at national and international levels. In the specific case of weather-, climate and water-related hazards, which account for nearly 90% of all natural disasters, WMO's programmes provide vital information for the advance warnings that save lives and reduce damage to property and the environment. WMO also contributes to reducing the impacts of human-induced disasters, such as those associated with chemical and nuclear accidents, forest fire and volcanic ash. Studies have shown that, apart from the incalculable benefit to human well-being, every dollar invested in meteorological and hydrological services produces an economic return many times greater, often ten times or more. WMO plays a leading role in international efforts to monitor and protect the environment through its Programmes. In collaboration with other UN agencies and the National Meteorological and Hydrological Services, WMO supports the implementation of a number of environmental conventions and is instrumental in providing advice and assessments to governments on related matters. These activities contribute towards ensuring the sustainable development and well-being of nations.









     

© Worldinz 2015