FEDERATION INTERNATIONALE DES UNIVERSITES CATHOLIQUES - FIUC

21 rue d'Assas
75270
PARIS CEDEX 06  ()
www.fiuc.org
Pe. Pedro Rubens FERREIRA OLIVEIRA, s.j., Rector, Président


Présentation Statuts de la FIUC Association Loi 1901 Le Cardinal Henri Newman, Patron de la FIUC Fondation Ex Corde Ecclesiæ À l’honneur Règlements

La Fédération Internationale des Universités Catholiques
L’Université au cœur de notre engagement depuis 1924

Présentation

ORIGINES

C’est sous l’impulsion de l’Università Cattolica del Sacro Cuore (Milan, Italie) et de la Katholieke Universiteit Nijmegen (Nimègue, Pays-Bas) qu’en 1924 les premiers efforts ont été consentis pour réunir les universités catholiques en une Fédération. Il s’agit alors de discuter de questions spécifiques les concernant. Cela se concrétise l’année suivante au cours d’une rencontre à l’Institut Catholique de Paris, où quatorze institutions sont représentées lors d’une première Assemblée Générale. En 1927, est publié un premier annuaire des universités catholiques.

Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que la Fœderatio Universitatum Catholicarum prend son essor. Etablie par Décret du Saint-Siège en 1948, elle est reconnue par le Pape Pie XII en 1949. Elle collabore activement avec la Congrégation pour l’Education Catholique et entretient des relations privilégiées avec le Conseil Pontifical pour les Laïcs depuis la création de ce dernier, en 1976.

L’appellation Fédération Internationale des Universités Catholiques (FIUC) date, elle, de 1965.

MISSION

La mission de la Fédération est de contribuer, à la double lumière de la raison et de la foi, grâce au ferment de l’Evangile, au progrès du savoir et de ses applications et à la construction d’un monde plus juste et plus humain. Ses finalités sont de :

  • Promouvoir, entre les institutions catholiques d’enseignement supérieur et de recherche, une réflexion collective sur leur mission ;
  • Mettre en réseau les savoirs et les savoir-faire au service d’une collaboration efficace entre les membres ;
  • Représenter les universités catholiques auprès des organisations et associations internationales et, en accord avec ses priorités institutionnelles, collaborer avec elles ;
  • Contribuer au développement de l’enseignement supérieur catholique et à l’affirmation de son caractère spécifique, selon des critères de qualité, de continuité et d’autonomie.


EMBLÈME ET DEVISE


L'emblème de la Fédération a été créé pour elle seule : un motif architectural roman pour illustrer son ancrage culturel et spirituel ; un motif ternaire pour rappeler l'idée-force : l'unité dans la diversité. Comment ne pas songer ici à la Trinité ? Un motif graphique illustrant aussi les trois missions, indissociables, de l'université: enseigner, chercher, servir. L'emblème de la FIUC évoque des entités impliquées à la fois dans une identité distincte, et dans une dynamique convergente qui les fédère et les rend plus fortes.


Sciat…


Sa devise, Savoir pour Servir, reflète sa raison d’être. Elle exprime clairement le lien étroit qu'il faut établir entre d'une part l'acquisition et la diffusion de la connaissance et, d'autre part, l'immédiate (et même simultanée) mise en œuvre de cet acquis au service actif de l'humanité.

Ce faisant, la FIUC prend à la lettre la Parabole des talents de l'Evangile, dans laquelle chacun reçoit un lot, si modeste soit-il, et doit le faire fructifier pour le plus grand bien de son entourage. En se plaçant résolument à la lumière de l'Evangile, la FIUC annonce donc une couleur qui lui est propre, mais sans pour autant dénier à d'autres démarches, qu'elles soient religieuses ou non, la capacité de tendre vers un même humanisme social.


…Vt Serviat


Service, voilà bien le maître-mot de la FIUC. Une fédération résume et exprime à la fois la substance de ses membres. Elle n'est pas seulement là pour les mettre en contact entre eux, mais aussi pour les aider à s'ouvrir au monde extérieur. Elle se doit d'écouter d'autant mieux les voix qui s'expriment en son sein, qu'elle sera amenée à les porter et à les représenter dans d'autres assemblées, par exemple à l'UNESCO, aux Nations Unies, au Conseil de l’Europe. Les universités d'Afrique ont d'autres atouts et sont confrontées à d'autres défis que leurs sœurs d'Amérique latine ou d'Asie. La culture d'une université d'Amérique du Nord est éloignée de celle d'une université d'Europe. Pourtant toutes ont en commun l'idéal d'un exercice du savoir, dont elles considèrent qu'il n'est rien s'il est une fin en soi, qu'il est beaucoup s'il est mis au service de l'humain.

Toutes les universités catholiques sont différentes, issues d'un pays, d'une région, d'une culture du monde, d'un enracinement bien particulier. Et, si l'on peut parfois pousser la comparaison entre telle et telle de ces institutions, chacune a son histoire, ses atouts, ses difficultés, ses objectifs, une façon bien à elle de se camper sur le terrain de l'enseignement, de la recherche et du service. Voire, une façon bien à elle de vivre son engagement académique, culturel, social et spirituel.

DIVERSITÉ

La Fédération se compose actuellement de plus de 219 universités et institutions catholiques d'éducation supérieure. Cette diversité est plus qu'heureuse. Elle est fondamentale et demeure indispensable. À la FIUC, nous entendons la défendre, dans l'esprit même de ce que nous sommes : une fédération. Pour que chacun de nos membres s'y sente chez lui, avec d'autres. Une maison commune, faite de tous les matériaux du monde, voilà ce qu'est la FIUC.

De tous les matériaux du monde : avec nous, dans des projets communs de recherche, de partenariat et d'échange, il y a aussi des non-catholiques, il y a même des non-croyants. Dans le concert des voix qui s'élèvent pour la connaissance et pour la justice, pour la science et pour la conscience universelles, la Fédération Internationale des Universités Catholiques tient sa partie, avec le timbre qui lui est propre. C'est cet ensemble de voix que nous aimerions vous faire découvrir ou redécouvrir.

GOUVERNEMENT

Selon ses Statuts, la Fédération est régie par son Assemblée Générale composée des délégués des universités membres et des universités ou institutions associées se réunissant tous les trois ans. Elle en constitue l’autorité suprême. La Fédération possède également des instances administratives assurant les orientations et les prises de décisions relatives à son organisation et à ses activités : un exécutif formé par le Président, les trois Vice-présidents, le Secrétaire général et un conseil d’administration composé de représentants de tous les continents, des groupes sectoriels et de la recherche.

Dans leurs prises de décisions, ces instances cherchent également à stimuler et développer la coopération interrégionale et interdisciplinaire au sein de la Fédération. Enfin, elles assurent la présence de celle-ci dans les contextes régionaux, culturels ou disciplinaires où œuvrent leurs membres.

FONCTIONNEMENT

La Fédération dispose d’un secrétariat permanent chargé d’appliquer les orientations et les politiques définies par l’Assemblée Générale et les instances dirigeantes. En plus des tâches administratives et de gestion des activités de la FIUC, le secrétariat général exerce des fonctions d’animation, de coordination et d’information pour l’ensemble des membres et organismes ou institutions partenaires. Le secrétariat général dispose d’un personnel permanent, de diverses nationalités, relié à ses différentes activités : secrétariat administratif, coordination, promotion de la recherche interuniversitaire, information et communication, gestion financière.

REPRÉSENTATION INTERNATIONALE

Ouverte à la coopération internationale, notre Fédération dispose d’un statut consultatif auprès des organismes suivants :

  • Organisation des Nations Unies (ONU) à New York 
  • Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) à Paris
  • Conseil de l'Europe à Strasbourg
  • Elle assure également une présence internationale auprès des commissions suivantes :
  • Commission Economique et Sociale (ECOSOC) à Vienne
  • Commission des Droits de l'Homme à Genève
  • Office des Nations unies contre la drogue et le crime à Vienne

Elle est membre de la Conférence des Organisations Internationales Catholiques (COIC) et travaille en lien étroit avec le Centre Catholique International de Coopération avec l'UNESCO (CCIC).

Par ailleurs, la FIUC collabore aussi activement avec d’autres regroupements universitaires aux plans national, régional et mondial.

SERVICES

LES ASSOCIATIONS REGIONALES

Les membres de la FIUC peuvent également s’associer en fonction de leur répartition continentale. Des sympathies culturelles et géographiques évidentes sont à la base de regroupements régionaux visant, ici aussi, à assurer plus efficacement les missions de l’université catholique dans le monde.

La création de la FUCE (Fédération des Universités Catholiques Européennes), formée en totalité d’institutions membres de la FIUC, en est un exemple ; d’autres initiatives existent en Afrique avec l’ASUNICAM (Association des Universités et Instituts Catholiques d’Afrique et de Madagascar), en Asie avec l’ASEACCU (Association of Southeast and East Asian Catholic Colleges and Universities), en Amérique latine avec l’ODUCAL (Organización de las Universidades Católicas de América Latina) mais aussi l’ACCU (Association of Catholic Colleges and Universities) en Amérique du Nord et le Xavier Board of Higher Education en Inde. Ces regroupements régionaux ou continentaux sont formés en tout ou en partie par des institutions membres et visent à répondre aux intérêts particuliers et plus immédiats desdites régions, mais dans la logique des fins poursuivies par la Fédération.

LES ACTIVITES SECTORIELLES

Entre spécialistes d’une même discipline ou d’un même champ disciplinaire, quoi de plus naturel que de faire fond sur une expérience et une sensibilité communes pour partager, par-delà les différents contextes culturels, sans les effacer toutefois, des expériences diverses ? C’est ainsi que se retrouvent, à la FIUC, des Groupes Sectoriels, constitués des facultés, des départements, des instituts ou des écoles d’universités affiliées, ayant en commun les mêmes objets d’études, d’enseignement et de recherche.

Discussion autour d’un thème commun, organisation de colloques spécifiques, projets et activités de recherche, échange d’enseignants, publications, consultance, autant de démarches par lesquelles les partenaires travaillent tant à la consolidation, au développement et au rayonnement de leur savoir qu’à la réalisation des objectifs académiques, éthiques et spirituels de la Fédération, en rendant ceux-ci concrets et dynamiques au sein même des institutions adhérentes.

C'est ainsi que différents groupes se sont constitués autour d'enseignants, de chercheurs et d'experts mettant en commun leurs savoir-faire dans un cadre convivial qu'ils ont eux-mêmes défini selon des formes et une organisation qui leur sont propres.

Des philosophes, théologiens, éthiciens, pédagogues, politologues, psychologues, agronomes, médecins, spécialistes en sciences et technologies, en sciences sociales, de la communication, de la famille, de l'environnement, etc. ont contribué, depuis la création de la Fédération, à agrandir la famille de la FIUC et à promouvoir le rayonnement scientifique international des universitaires catholiques.

LE CENTRE DE COORDINATION DE LA RECHERCHE

Au cours de son assemblée générale à New Delhi, en 1975, la FIUC a pris l'initiative, alors presque révolutionnaire, de se tourner vers la recherche concertée en mettant sur pied son propre Centre de Coordination de la Recherche (CCR). Il est situé à Paris, à la même adresse que le Secrétariat Général. Le Centre agit comme une interface entre les universités membres de la FIUC et des initiatives dans le domaine de la recherche. Il offre des espaces de rencontre et de débat, de production et de diffusion de connaissances qui prennent tout leur sens grâce aux réseaux régionaux, nationaux ou mondiaux de la Fédération.

Le rôle du Centre consiste à coordonner, du point de vue scientifique, stratégique et administratif, les activités conjointement mises en place par les institutions universitaires ; la diffusion des résultats scientifiques témoigne de l'éthique de solidarité caractérisant ses activités. D'une manière générale, les projets du Centre sont de nature thématique et peuvent concerner à la fois des problématiques culturelles, historiques, sociales, éducatives et technologiques.  

S'inspirant de la mission et des priorités stratégiques de la Fédération, le Centre souhaite apporter sa contribution à une meilleure compréhension des grands défis posés au monde contemporain, aux sociétés et à l’Eglise. Ainsi, le respect pour tout l’humain et la diversité sous toutes ses formes, la volonté de comprendre et de servir forment le cœur de ses activités. Des publications présentant les résultats des projets sont disponibles. Pour de plus amples informations au sujet du Centre et de ses activités, nous vous invitons à contacter notre bureau de Paris ou à consulter le site Internet dédié à ses activités à partir du portail Internet de la Fédération.

 


t was at the initiative of the Università Cattolica Del Sacro Cuore (Milan, Italy) and of the Katholieke Universiteit Nijmegen (Nijmegen, Netherlands) that preliminary steps were taken in 1924 to bring together the Catholic universities in a Federation to discuss specific issues that concerned them. These endeavours were concretised the following year during a meeting at the Institut Catholique de Paris where 14 universities from the various parts of the world were represented at a first General Assembly.

It was only after the Second World War that the Fœderatio Universitatum Catholicarum took off. Founded by a Decree of the Holy See in 1948, it was recognised by Pope Pius XII in 1949. It collaborates specifically with the Congregation for Catholic Education. The name International Federation of Catholic Universities (IFCU) dates back to 1965. In 2014, IFCU is celebrating the 90th anniversary of its foundation.

MISSION

According to its Statutes, the mission of the Federation is to contribute to the building of a more just and humane world in the light of reason and faith with the ferment of the Gospel and the advances of knowledge and its applications. Its aims are to:

 

  • Promote a collective reflection on their mission among Catholic higher education and research institutions;
  • Network knowledge and know-how at the service of efficient cooperation between members;
  • Represent the Catholic universities in international organisations and associations and, in line with its institutional priorities, collaborate with them;
  • Contribute to the development of Catholic higher education and to the assertion of its specific character, according to criteria of quality, continuity and autonomy.


EMBLEM AND MOTTO

 

The emblem of the Federation was created specially: a Romanic architectural motif to illustrate its cultural and spiritual anchoring; a ternary motif to recall its main concept: unity in diversity. How can one not think of the Trinity? A graphic motif that also illustrates the three inseparable missions of the University: to teach, to carry out research and to serve. The emblem of IFCU evokes entities that make up both a distinct identity in a converging dynamic that federate them and make them stronger.
 

SCIAT…


Its motto, To Know in order to Serve, reflects its raison d’être. It clearly expresses the close link that must be established between the acquisition and dissemination of knowledge on the one hand and the immediate (and even simultaneous) implementation of this acquisition in the active service of mankind on the other.

By doing this, IFCU interprets literally the Parable of the Talents in the Gospel in which each person receives a gift, however modest, and must make it blossom for the welfare of others. By placing itself firmly in the light of the Gospel, IFCU adopts a specific attitude which does not deny others, be they religious or not, the capacity to aim at a same social humanism.

…VT SERVIAT


Service, this is indeed the keyword of IFCU. A federation both summarises and expresses the substance of its members. It is not only there to put them in contact with each other, but also to help them to open up to the outside world. It must listen all the more closely to the voices that express themselves in its fold, since it will be brought to express and represent them in other organisations such as UNESCO (the United Nations System), the Council of Europe, the Economic and Social Council (Vienna) and the Commission of Human Rights (Geneva). IFCU closely collaborates with the International Catholic Centre for Cooperation with UNESCO (CCIC). The African universities have other assets and are faced with different challenges from those of their sisters in Latin America or Asia. The culture of a university in North America is very different from that of a European university. Yet they have in common the ideal of an exercise of knowledge that they consider as having no value if it is an end in itself, but is a great asset if it is put at the service of mankind.

DIVERSITY

At present, the Federation is made up of more than 219 Catholic universities and higher education institutions. This diversity is most positive. It is fundamental and remains indispensable. At IFCU, we seek to defend it in the very spirit of what we are: a federation. Each member must feel at home with others. A common house, composed of all the materials of the world, this is what IFCU is.

Of all the materials of the world: with us, there are also non-Christians, and even non-believers who are involved in common research projects, partnerships and exchanges. In the concert of voices that cry out for knowledge and justice, for a universal science and conscience, the International Federation of Catholic Universities holds its own with a tone that is specific to it. It is this concert of voices we would like to make you discover or re-discover.

GOVERNANCE

According to its Statutes, the Federation is governed by its General Assembly that is made up of the delegates of its affiliated universities or institutions of Catholic higher education who meet every three years. It is its supreme authority. The Federation also has administrative bodies that ensure the orientations and decisions of its organisation and activities: an executive board made up of the President, the three Vice-presidents and the Secretary-General and an administrative board composed of the representatives of every continent and Sectorial and Research groups.

When taking their decisions, these bodies also seek to stimulate and develop inter-regional and interdisciplinary cooperation in the Federation. Last, they ensure its presence in the regional, cultural or disciplinary contexts in which the members work.

FUNCTIONING

The Federation has a permanent secretariat that is responsible for implementing the orientations and policies defined by the General Assembly and the governing bodies. In addition to the administrative and management tasks of IFCU, the Secretariat also carries out events, coordination and information tasks for all its adherents and partner organisations and institutions. The Secretariat has a permanent staff of various nationalities for its different activities: administrative secretariat, promotion and coordination of inter-university research, information and communication, and financial management.

THE INTERNATIONAL PRESENCE OF THE IFCU

As a proponent of international cooperation, our Federation enjoys consultative status with the following organizations, where it also maintains an active presence:

• The United Nations (UN), New York
• The Economic and Social Council (ECOSOC), Vienna
• The Commission of Human Rights, Geneva
• The United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO), Paris
• The Council of Europe, Strasbourg
• International Catholic Center for UNESCO (ICC).
• United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC), Vienna.

In addition, the IFCU also actively works with other university organizations at the national, regional and international levels.

SERVICES

THE REGIONAL ASSOCIATIONS
The members of IFCU can also form associations according to their continental distribution. Obvious cultural and geographical sympathies are the basis of the regional groups which also aim to carry out more efficiently the missions of the Catholic University in the world.

The founding of FUCE (Federation of European Catholic Universities), which is exclusively made up of IFCU member institutions is an example; other initiatives exist in Africa with ACUHIAM (Association of Catholic Universities and Higher Institutions of Africa and Madagascar), in Asia with ASEACCU (Association of Southeast and East Asian Catholic Colleges and Universities), in Latin America with ODUCAL (Organización de las Universidades Católicas de América Latina) but also ACCU (Association of Catholic Colleges and Universities) in North America  and the Xavier Board of Higher Education in India. These Regional or continental associations are entirely or partly made up of IFCU member institutions and aim at meeting the specific and more immediate interests of these regions in the spirit of the objectives of the Federation.

SECTORIAL GROUPS

What is more natural among specialists of a same discipline or a same field than to pool a common experience and sensibility in order to share various experiences beyond different cultural contexts without erasing these? This is the purpose of the Sectorial Groups of IFCU. They are made up of the faculties, departments, institutes or schools of affiliated universities that have in common the same fields of study, teaching and research.

Discussions around a common theme, the organisation of specific research colloquia, projects and activities, exchange of professors, publications, consultancies, whereby the partners consolidate, develop and  share their knowledge and fulfil the academic, ethical and spiritual aims of the Federation by making these concrete and dynamic within the member institutions.

This is how different groups were constituted around professors, researchers and experts who pooled their know-how in a friendly framework which they defined according to forms and an organisation that are their own.

Philosophers, theologians, educationists, political scientists, psychologists, medical doctors, specialists in social sciences, in family studies, etc. have contributed to extend the IFCU family and promote the international scientific impact of the Catholic academics.

CENTER FOR COORDINATION OF RESEARCH

The Center for Coordination of Research (CCR) is one of the main services of the Federation. Its mission consists of promoting interuniversity and multidisciplinary research within the framework of international cooperation. Aware of the concerns, interests and expectations of Catholic universities and their respective fields of action, the CCR offers a platform for encounter, debate, production and circulation of knowledge, in order to permanently question the main challenges posed today to human, scientific, social and ecclesial development.

Since 1975 the Center has promoted numerous cooperation activities all over the world, with the institutions that are part of the Federation’s international network. Clearly innovative initiatives and topics have found their place alongside more traditional projects. Training and education have always been at the heart of its concerns.

During all these years, the Center has carried out projects in a wide range of fields, including human mobility (migrations, displacement), social issues (addictions, families at risk, social inclusion), environmental challenges (soil fertilization, water management), poverty reduction, human rights and peace building, dialogue between culture and religion. The CCR has also implemented specific education and training projects on student cultures (worldwide survey), university leadership (Rectors’ program) and social-oriented e-learning.

The results of its activities are made available both to the academic community and the society through the publications of its projects, the magazine Análisis and the series of the Journals of the Center for Coordination of Research.

The Center’s activities, which are guided by universal humanistic values, the principles of sustainable development and the Social Teaching of the Church, aim at achieving lasting social transformation.

 

How to Contact Us?

If you would like to contact us or know more about the activities of the Federation,
please contact the Secretariat in Paris, by telephone: (33 1) 44 39 52 26 or 27,
by fax: (33 1) 44 39 52 28, or by e-mail at the following address: sgfiuc@bureau.fiuc.org







     

© Worldinz 2015