FEDERATION INTERNATIONALE DES ASSOCIATIONS DE PERSONNES AGEES - FIAPA

18 Rue des Terres au Cure
75013
PARIS  ()
www.fiapa.net
M. Alain Koskas, Président

 

 alainAlain KOSKAS

Expert psychanalyste et gérontologue, il est également président de l’association France Népal de Développement Mutuel, Secrétaire général de l’Entente gérontologique France-Vietnam et administrateur au sein des associations ALMA Paris et HABEO ainsi qu’au sein de l’association Ayyem Zamen. Il est rapporteur de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe où il anime la commission « Violences à l’égard des personnes âgées et droits de l’homme » et la mission Tunisie de la Conférence. Il exerce actuellement une activité d’ingénierie de structure, de formation et de coaching des équipes de direction des établissements et services dédiés aux aînés en état de faiblesse.



La Fédération Internationale des Associations de Personnes Âgées (FIAPA) est née de la volonté d’une soixantaine d’associations de quatre pays (France, Italie, Belgique et Espagne) de défendre les droits et les intérêts des personnes âgées au sein de notre société contemporaine.

Un interlocuteur reconnu d’utilité publique

La FIAPA regroupe aujourd’hui 41 associations ou fédérations réparties dans une quinzaine de pays. Elle agit sur le terrain à travers ses associations pour une meilleure protection des aînés et assure la coordination entre ses différents membres par la mise en place de pôle régionaux : Europe, Asie, Afrique, Amérique latine, Océan indien.

Reconnue d’utilité publique, la FIAPA est une Organisation Internationale Non Gouvernementale (OING), dotée du statut consultatif, statut le plus élevé de l’ONU. Sur le plan européen, la FIAPA est dotée du statut participatif à la conférence des OING auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg. Elle a d’ailleurs siégé au sein de cette organisation dans plusieurs commissions telles que la Commission « des Droits de l’Homme », la Commission « Démocratie, Cohésion sociale et Enjeux Mondiaux » et la Commission « Education et Culture ». Elle travaille également en étroite collaboration avec l’UNESCO dans le secteur de la culture et de l’éducation et des programmes sanitaires et sociaux.

La FIAPA travaille également en étroite collaboration avec l’OMS, notamment au sein du département des Affaires Sociales et Economiques. Elle est d’ailleurs reconnue comme organisation internationale représentant les intérêts des personnes âgées. De plus, les informations contenues dans les Cahiers FIAPA sont régulièrement reprises dans les rapports de l’OMS relatifs aux personnes âgées.

Un ensemble d’études et de recherches

La FIAPA est dotée d’un Conseil scientifique de haut niveau composé de chercheurs et d’experts venant du monde socioéducatif, médical, paramédical, philosophique, économique, juridique et financier majoritairement impliqués dans la vie universitaire. Les membres du Conseil scientifique jouent un rôle consultatif et assurent le lien permanent entre le diagnostic sociétal et la proposition de réponses adaptées.

Au service des membres adhérents de la FIAPA, la Conseil scientifique leur apporte soutien et conseil dans le cadre de projets qu’ils développent.

Le rôle de la FIAPA

L’action de la FIAPA se manifeste sous trois formes essentielles :

  • Encourager l’action des associations par un effort d’informations réciproques et de coordination de projets décidés en commun, par l’organisation de rencontres, notamment à l’occasion de Colloques internationaux ;
  • Témoigner de l’activité de ses associations membres auprès des grandes organisations internationales ;
  • Assurer la représentation de la population âgée en alertant les instances internationales, nationales, politiques et autres sur la place et les conditions de vie des aînés et plus particulièrement des plus vulnérables.

La FIAPA est une fédération particulièrement engagée dans la lutte pour la défense et la protection des droits des adultes âgés. Elle s’investit également dans un combat permanent contre l’âgisme et ses formes de déclinaisons dans la vie quotidienne. Par sa stratégie d’intégration intergénérationnelle et de représentation dans l’ensemble des instances traitant du vieillissement, sa voix est réelle, appréciée et prise en compte.

Objectifs

Favoriser le rôle et la place des personnes âgés dans le développement social; rendre publique l'image et les besoins des personnes âgées, relayer leur message aux organisations internationales.

Relations officielles

Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)* (Général); Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)* (Statut de consultation); Conseil de l'Europe (CE)* (Statut participatif).

Activités

Mène: enquêtes et études; colloque international; actions sur le terrain.

MembresAssociations nationales, régionales et municipales, groupant plus de 300 millions de personnes, dans 49 pays:

 • Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Mali, Maurice, Maroc, Sénégal, Tunisie.

 • Argentine, Bolivie (État plurinational de), Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, Équateur, Mexique, Uruguay, Venezuela (République bolivarienne du).

 • Chine, Viet Nam.

 • Australie.

 • Andorre, Autriche, Belgique, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Fédération de Russie, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Ukraine.

 








     

© Worldinz 2015