CME - WEC - CONSEIL MONDIAL DE L'ENERGIE

5th Floor, Regency House, 1-4 Warwick Street
W1B 5LT
LONDON  ()
www.worldenergy.org
M. Christoph Frei, Secretary general

Chirstoph Frei, Secretary General, World Energy Council Christoph Frei is the World Energy Council’s fifth Secretary General. Since joining the World Energy Council in 2009, Dr Frei’s priorities have been to mobilise international energy leaders and decision-makers to work together towards building a sustainable future, underpinned by robust policymaking.  “Our energy system today is unsustainable,” he says. “The World Energy Council is uniquely placed in being able to bring high-level decision-makers together for dialogue on the most important energy issues.  It can act as a powerful catalyst for change.  On behalf of the World Energy Council’s global network, I am determined to make sure that by working across sectors, geographies and diverse interests, we will help ensure that energy is seen as a central part of sustainable development.” Dr Frei’s main focus has been to provide world decision-makers with the necessary evidence base and the high-level dialogue platform for energy policies to address the Energy Trilemma – the trade-offs between energy security, energy affordability, and environmental impact mitigation.
Relations officielles Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)* (Spécial); Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)* (Statut de consultation); Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)*. ActivitésComités Permanents (2), se réunissent annuellement:    • 'Comité Programme', comprenant Président, 3 membres ex-officio (le Président du CME, Le Président du Comité d'Etudes et le Secrétaire général), 8 membres réguliers, 10 membres co-optés et 2 Secrétaires (Secrétaire général adjoint et Directeur des Programmes), dirige les Congrès des programmes techniques, faisant par du programme de publication du CME, comités techniques et travail régional. Le travail est gouverné par un Programme de Travail Technique et Régional et 6 sous-groupes couvrant: Performance de l'Installation de Production; Systèmes de Combustibles Fossiles plus propre; Surveillance des Ressources Energétiques; Surveillance de l'Efficacité des Politiques relatives à l'Energie; Projets de Réduction des gaz à Effet de Serre; Comités sur les Energies Renouvelables.    • 'Comité d'Etudes', comprenant Président, 3 membres ex-officio (le Président du CME, Le Président du Comité de Programme et le Secrétaire Général), 8 membres réguliers, 1 membre co-opté et 1 Secrétaire (Directeur des Etudes), organise et dirige le Programme d'Etudes et supervise ses rapports et une partie du programme de publication du CME.Travail gouverné par un Programme des Etudes qui implique plusieurs partenariats et groupes de travail présidés par les représentants du Comité de membres ou d'experts externes. Programme de Travail 2005-2007: Etudes Globales    • 'Scénarios relatifs à la Politique Energétique 2050' - se concentre sur différents choix politiques et stratégiques qui peuvent être fait maintenant afin de maintenir le développement de l'énergie sur une voie durable dans toutes les régions du monde entre 2030 et 2050. Suit le travail précédent tel que Energie pour le Monde de Demain (1993) et Perspectives d'Energie Globale (1998), lesquels furent mis à jour en 2000 et 2003. Le Rapport sera publié pour le Congrès de Rome en 2007.    • 'Etude des Ressources Energétiques' - produit régulièrement depuis 1934, la principale compilation globale des ressources énergétiques et réserves. Un groupe de révision examine les moyens d'augmenter la pertinence de cette étude applicable aux questions stratégiques actuelles et à moyen terme, en particulier celles relatives à l'adéquation des ressources énergétiques.    • 'Energie et Changement de Climat' - teste les politiques et programmes relatifs au changement de climat par rapport aux 3 éléments relatifs à l'énergie durable en terme de leurs effets à long terme et pendant la phase de transition. Le Rapport a été publié début 2007. Programme Technique    • 'Systèmes d'Energie Combustibles Fossiles plus Propres' - travaille étroitement avec Le Département des Etats-Unis de l'Energie (UsDoE) sur une base continue afin d'organiser des séminaires dans différentes régions du monde et publie des documents de synthèse, fiches documentaires, etc, sur le développement, l'application et l'efficacité des technologies et systèmes relatifs au combustibles fossiles plus propres. Une clé à avancer serait d'identifier les projets de démonstration de Captage et de Stockage du dioxyde de Carbone (CSC) dans les pays en voie de développement.    • 'Efficacité des Politiques Energétiques et Indicateurs' - projet conjoint et continu avec l'Agence française de l'Environnement et de la Gestion de l'Energie (ADEME)depuis 1993. Le Travail se concentre sur l'évaluation des tendances relatives à l'efficacité énergétique de par le monde et l'analyse de l'interaction entre la politique énergétique efficace et l'action énergétique efficace des économies. Egalement l'action énergétique de repère efficace pour les pays OECD et non OECD utilisant l'étude de cas pour des secteurs industriels particuliers (ciment, acier, etc). Prochain rapport publié pour le Congrès de Rome en 2007.    • 'Performance des Installations de Production' - compile et publie des statistiques disponibles pour les centrales dans le monde entier et produit des rapports analysant les techniques avancées et pratiques de gestion afin d'améliorer les performances des centrales, au cours des dernières 30 années, avec le soutien des compagnies électriques principales à travers le monde.    • 'Financement de Projets d'Energie Renouvelables' - se concentre sur l'évaluation des mécanismes actuels de financement pour énergies renouvelables, avec pour vision de développer une approche nouvelle et facile à reproduire, en particulier, pour l'électrification rurale dans les pays en voie de développement.    • 'Fiabilité d'un Large Réseau Electrique' - utilise les divers rapports analytiques sur les échecs de système d'alimentation dans différents pays dans le monde afin de développer une meilleure compréhension des processus de gestion d'un large réseau, formuler des recommandations et communiquer les résultats du projet au membrariat et autres parties prenantes. Programme Regional    • 'Afrique' - questions clés et cibles: intégration de l'énergie régionale; financement de projets d'énergie renouvelable; développement de larges projets hydro-électriques et de connexion énergie-eau; Centres d'Excellence pour Energie Durable (CESE) et nouveau partenariats CESE; focus sur la politique d'énergie durable; Intégration de l'Energie Régionale et Initiative d'Information relative à l'Energie.    • 'Asie' - questions clés et cibles: Projet Frontalier Asie Pacifique (CPB); Centre d'Excellence pour l'Energie Durable à Manille; Forums Asie Pacifique; Initiative de Partenariat Public-Privé (PPP).    • 'Europe' - questions clés et cibles: développe le dialogue avec la Commission Européenne; sécurité de l'énergie en Europe; Groupe de Travail Sud-Est de l'Europe sur la Coopération Régionale; améliore la compréhension du rôle du nucléaire en Europe; établit un dialogue de haut niveau Europe-Russie sur la coopération au niveau de l'énergie; evalue le besoin d'inclure les thèmes relatifs à un large réseau interconnecté fiable et une initiative de démonstration de captage de carbone dans le programme de travail. .    • 'Amérique Latine et les Caraïbes' - questions clés et cibles: achever les Etudes de Cas relatives à Rio de Janeiro, Caracas et si possible Mexico City pour le Rapport sur l'Allègement de la Pauvreté Urbaine en Energie; créer et lancer un projet sur les Bénéfices de l'Intégration Régionale en Amérique Latine; émissions GHG des réservoirs hydrauliques; évalue le besoin d'inclure les technologies CSC dans les pays ALC comme solution potentielle importante à moyen terme pour la réduction des émissions de CO2 à grande échelle; fournit le soutien à l'activité mondiale du CME.    • 'Amérique du Nord' - questions clés: Commerce de l'Energie Régionale Nord Américaine met l'accent sur le commerce de l'électricité et du gaz naturel; Diversification de l'Energie de la Région Nord Américaine mettant l'accent sur toutes les options relatives à l'énergie actuelle et future; Efficacité Energétique de la Région Nord Américaine mettant l'accent sur les technologies de production et de consommation. Organise le Congrès Mondial de l'Energie (tous les 3 ans), ouvert à toute personne ou organisation intéressée par l'Energie. MembresComités constitués par les Ministres de l'énergie, les grandes compagnies de combustibles et d'électricité, les industries techniques et les fabricant intéressés par la production, l'alimentation et l'utilisation des ressources en énergie, également universités, organismes de recherche et individus. Membres dans 97 pays et territoires:  • Algérie, Angola, Botswana, Cameroun, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Égypte, Éthiopie, Gabon, Ghana, Guinée, Kenya, Jamahiriya arabe libyenne, Mali, Maroc, Namibie, Niger, Nigéria, Sénégal, Afrique du Sud, Swaziland, République-Unie de Tanzanie, Tunisie.  • Argentine, Bolivie (État plurinational de), Brésil, Canada, Colombie, Équateur, El Salvador, Mexique, Paraguay, Pérou, Trinité-et-Tobago, Uruguay, États-Unis d'Amérique.  • Bangladesh, Chine, Hong Kong/Chine, Inde, Indonésie, Iran - République islamique d', Israël, Japon, Jordanie, République de Corée, Liban, Mongolie, Népal, Pakistan, Philippines, Arabie saoudite, Singapour, Sri Lanka, République arabe syrienne, Taiwan/Chine, Tadjikistan, Thaïlande, Yémen.  • Australie, Nouvelle-Zélande.  • Autriche, Bélarus, Belgique, Bulgarie, Croatie, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, ex-République yougoslave de Macédoine, Monaco, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Fédération de Russie, Serbie-Monténégro*, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Turquie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Ukraine.  
The World Energy Council is the principal impartial network of leaders and practitioners promoting an affordable, stable and environmentally sensitive energy system for the greatest benefit of all. Formed in 1923, the Council is the UN-accredited global energy body, representing the entire energy spectrum, with more than 3000 member organisations located in over 90 countries and drawn from governments, private and state corporations, academia, NGOs and energy-related stakeholders. The World Energy Council informs global, regional and national energy strategies by hosting high-level events, publishing authoritative studies, and working through its extensive member network to facilitate the world’s energy policy dialogue.





       

© Worldinz 2015