Tunisie : le nouveau responsable des opérations de la Banque mondiale prend ses fonctions aujourd’hui

Antonius (Tony) Verheijen prend ses fonctions aujourd’hui en tant que responsable des opérations de la Banque mondiale pour la Tunisie, après avoir passé 4 ans à Belgrade en tant que responsable des opérations pour la Serbie. Il succède  à Eileen Murray, nommée conseillère au Centre pour l’intégration en Méditerranée à Marseille (France).

Au titre de ses nouvelles fonctions, M. Verheijen sera chargé de poursuivre et renforcer la collaboration nouée de longue date entre la Banque mondiale et la Tunisie. Il s’attachera notamment à assurer la coordination des programmes entrepris par la Banque en vue de soutenir le pays dans ses efforts pour devenir une économie ouverte tirée par un secteur privé dynamique et à même d’offrir des perspectives à tous les Tunisiens, et tout particulièrement aux femmes, aux jeunes et aux habitants des régions de l’intérieur restées à la traîne.

« La Tunisie a accompli des progrès significatifs depuis la révolution de 2011 », a souligné M. Verheijen, en ajoutant être « impatient de collaborer avec les pouvoirs publics, le secteur privé et la société civile afin d’entretenir cette dynamique et d’aider le pays à réaliser son immense potentiel. »

En 15 années de carrière au sein de la Banque mondiale, Tony Verheijen a été amené à travailler sur trois continents et s’est essentiellement consacré à la gestion du secteur public, à la réforme de la fonction publique, à la gouvernance et à la lutte contre la corruption, ainsi qu’à des questions en lien avec la gestion économique. 

Depuis qu’il a rejoint la Banque mondiale en 2002, M. Verheijen a travaillé au département Gestion du secteur public et gouvernance dans la Région Europe et Asie centrale. Il a également été le directeur sectoriel de ce département pour l’Asie du Sud, à New Delhi (Inde), et spécialiste principal de la gestion du secteur public et chef de module pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique centrale, à Kampala (Ouganda).

M. Verheijen possède une vaste expérience internationale : il a travaillé sur des projets en Asie du Sud et de l’Est, en Afrique centrale et de l’Est, en Russie et en Asie centrale, ainsi qu’en Europe centrale et orientale.

Avant de rejoindre la Banque mondiale, M. Verheijen a été conseiller technique principal pour le bureau régional du Programme des Nations Unies pour le développement à Bratislava (Slovaquie) et a occupé plusieurs postes au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques et de l’Institut européen d’administration publique. Il a également occupé des postes d’enseignement et de recherche dans plusieurs universités, dont le Collège d’Europe. Il a notamment contribué aux processus de transformation dans des pays d’Europe centrale et orientale au moment de leur adhésion à l’Union européenne, agissant en tant que conseiller auprès des bureaux chargés de l’intégration européenne et des équipes chargées des négociations d’adhésion.

M. Verheijen est diplômé de l’université Érasme de Rotterdam, titulaire d’une maîtrise de relations internationales de l’Université libre de Bruxelles et d’un doctorat de l’université de Leyde.




       

© Worldinz 2015