L'ONU encourage le dialogue entre générations pour réaliser les objectifs de développement durable

Les jeunes contribuent à un atelier sur le changement climatique à Iguiwaz, au Maroc. Photo: PNUD / CBA Baptiste de Ville d’Avray

L'ONU a organisé mardi à son siège à New York un Dialogue entre générations sur les objectifs de développement durable (ODD) afin de favoriser la réalisation de ces objectifs, notamment l'éradication de la pauvreté.

« Le dialogue entre générations est un élément crucial pour atteindre les objectifs de développement durable et une paix durable pour tous, pour construire des ponts afin que différentes générations travaillent ensemble », a déclaré l'Envoyée du Secrétaire général sur la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, dans un discours lors de cette réunion organisée par le Département de l'information et des organisations non gouvernementales.

Selon Mme Wickramanayake, il ne faut pas opposer « les jeunes » et « les vieux ». « La solidarité entre générations est essentielle au développement social et, pour cela, nous avons besoin de nouvelles approches en matière d'emploi, d'éducation, et de développement socio-économique », a-t-elle dit.

« Les populations vieillissantes doivent travailler avec des populations plus jeunes pour favoriser des relations et des partenariats intergénérationnels réussis et réciproques, qui seront au cœur de toute société bien intégrée », a-t-elle ajouté.

Selon l'Envoyée du Secrétaire général sur la jeunesse, les partenariats intergénérationnels peuvent être interprétés de diverses façons.

Il s'agit notamment de partager le pouvoir décisionnel de manière équitable, c'est-à-dire assurer une participation significative des jeunes à la prise de décisions qui affectent non seulement les jeunes, mais aussi la société dans son ensemble.

Il s'agit aussi de reconnaître le droit de participer comme droit humain fondamental, c'est-à-dire impliquer dans les faits les jeunes dans la planification, la mise en œuvre et l'évaluation du travail et des programmes liés aux défis actuels et futurs.

Enfin, il s'agit de combiner les compétences uniques, la perspicacité et l'expérience de chaque génération plutôt que de perdre du temps en prenant en compte ce que chaque génération a et n'a pas.

« Les jeunes et les personnes plus âgées dans cette salle ont la sagesse, l'expérience, l'énergie et les idéaux », a souligné le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, dans un message vidéo adressé aux participants de la réunion.

« Nous n'avons pas de partenaire plus important que vous, les organisations non gouvernementales », a-t-il ajouté. « Vous pouvez aider à briser les cycles de pauvreté qui durent depuis des générations et enclencher une véritable transformation qui dure pour les générations à venir ».

« Les Nations Unies s'engagent à travailler avec vous pour un avenir plus paisible, juste et prospère pour tous », a affirmé le chef de l'ONU.

 





       

© Worldinz 2015